pratiquer l'écoute

10 règles pour bien pratiquer l’écoute

L’interaction sociale, qu’il s’agisse d’une petite conversation ou d’une discussion autour d’un café, est la clé du développement de toute personne.

Mais cela peut être plus compliqué que vous ne le pensez. En fait, vous vous considérez peut-être comme un bon auditeur, mais êtes-vous un auditeur actif ?

Que signifie l’écoute active ?

Lorsque vous écoutez quelqu’un, vous entendez essentiellement ce qu’il dit. Si vous ne réagissez pas, si vous ne posez pas de questions et si vous ne comprenez probablement pas ce qu’il essaie de dire, alors vous écoutez passivement.

Si vous répondez à la personne qui parle (en veillant à ne pas l’écraser ou l’interrompre), vous écoutez activement. Vous essayez d’en savoir plus sur ce qu’elle dit, vous essayez de la comprendre. Vous posez des questions et vous réfléchissez à ce qu’elle a dit. C’est cela, l’écoute active.

Pourquoi l’écoute active est-elle importante ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles il vaut la peine de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour devenir un auditeur actif plutôt qu’un auditeur passif.

L’une d’elles est que cela vous aide à gagner la confiance de ceux qui vous entourent. Si vous montrez que non seulement vous écoutez, mais que vous voulez aider, ils viendront vous voir lorsqu’ils auront besoin d’aide.

Cela vous aide également à renforcer les liens que vous avez déjà tissés avec vos proches. Même les relations les plus solides peuvent bénéficier d’un peu d’écoute active.

L’écoute active vous aide également à trouver de meilleures solutions et à résoudre les problèmes.

Si vous entendez vraiment ce que dit quelqu’un et que vous prenez le temps d’en apprendre le plus possible sur ses préoccupations et sa situation, vous serez en mesure de l’aider à trouver la meilleure solution.

 

Comment pratiquer l’écoute active

Enfin, après avoir appris l’importance de l’écoute active, vous voudrez peut-être savoir comment vous assurer que vous êtes le meilleur auditeur actif que vous puissiez être.

Malheureusement, ce n’est pas toujours facile pour nous. Vous devez travailler sur vos compétences en matière d’écoute active.

La principale chose à faire est de s’entraîner, car c’est quelque chose qui n’est pas facile et qui va prendre du temps à maîtriser. En fait, vous devez être prêt non seulement à écouter ce que dit une personne, mais aussi à lui répondre. Vous devez savoir quelles questions poser pour obtenir davantage d’informations (pensez aux questions ouvertes et non aux questions fermées) et être capable de montrer à la personne que vous appréciez ce qu’elle dit et que vous en tiendrez compte.

Ce n’est qu’à ce moment-là, avec le temps, que vous deviendrez un auditeur actif à qui les gens ont envie de parler et de partager leurs problèmes. L’écoute active est un élément essentiel d’une vie chaleureuse. J’ai donc compilé ici 10 conseils qui vous aideront dans votre cheminement vers une vie chaleureuse.

10 conseils pour une écoute active

Nous sommes souvent plus enthousiastes à l’idée de parler que d’écouter. Pourtant, pour établir une communication interpersonnelle, il est essentiel de faire les deux. La plupart des relations se brisent parce que les couples parlent sans vraiment se connecter, à moins que vous n’entendiez vraiment ce que quelqu’un a dit, ce qui vous permet de mieux comprendre le sous-entendu.

Pour développer nos compétences sociales, nous devons apprendre l’écoute active, le pouvoir du contact visuel et l’écoute réflexive.

Lorsque nous faisons l’expérience de l’écoute active, nous nous sentons valorisés et beaucoup plus enclins à faire des compromis et à négocier. L’écoute va bien au-delà des mots ; de manière subliminale, nous observons les expressions faciales et le langage corporel, véritable baromètre de ce qui est réellement dit.

Pour être un auditeur actif et efficace, il est essentiel d’écouter activement.

1. Établissez un contact visuel tout le temps.

2. Regardez au-delà de la voix. Lisez le langage corporel de votre interlocuteur. Quelles émotions pouvez-vous voir et ressentir ? Si les actions exagérées sont faciles à repérer, prenez conscience des subtilités.

3. Reproduisez le langage corporel de votre interlocuteur.

4. Soyez réactif grâce à un renforcement positif. Montrez que vous écoutez en hochant la tête et donnez des réponses appropriées.

5. Ayez une longueur d’avance, pensez à des questions pertinentes ou demandez-lui de confirmer des détails si vous ne comprenez pas certaines choses.

6. Résumez ou répétez ce qu’ils ont dit, « donc ce que vous dites est… ».

7. Utilisez des questions ouvertes telles que « qui ? »  » Comment ? »  » Quand ? »  » Où ?  » Il s’agit d’une écoute réflexive.

8. Utilisez un ton de voix respectueux qui ne donne pas l’impression de juger ou d’interroger la personne. Ne tirez pas de conclusions hâtives.

9. Soyez compatissant, reconnaissez leurs difficultés mais n’utilisez pas d’anecdotes tirées de votre expérience personnelle.

10. Ne faites pas semblant, soyez sincère et intéressez-vous vraiment à votre interlocuteur. Au cours d’une conversation, laissez votre ego de côté et concentrez-vous sur l’autre personne.

Articles similaires

bunout d'une femme

comment échapper au burnout

Le burnout est un état d'épuisement émotionnel, mental et physique. Cela peut se produire lorsque
gérer l’acceptation

Comment gérer l’acceptation ?

Au fur et à mesure que nous avançons dans la vie, nous nous rendons compte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.